Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2020

Spermatocèle: causes, conséquences et méthodes de traitement des kystes séminaux

La spermatocèle est une tumeur bénigne du scrotum, non dangereuse pour la santé, mais causant de nombreux désagréments.

La maladie peut être traitée avec des méthodes conservatrices, mais pour l'élimination radicale de la tumeur, vous devez recourir à une intervention chirurgicale.

Le choix dépend de l’état de santé du patient et de l’avis du médecin traitant. Sur la façon de traiter la spermatocèle en détail dans cet article.

Spermatocèle: traitement

La spermatocèle ou kyste testiculaire est une lésion bénigne souvent trouvée chez les hommes adultes. Cependant, l'apparition de cette maladie chez les enfants est également possible. En savoir plus à ce sujet dans cette publication. Le néoplasme est une cavité lisse remplie de liquide. Le kyste est localisé dans l'épididyme, généralement sa taille est limitée et clairement définie par échographie.

La spermatocèle est souvent confondue avec d'autres pathologies de la sphère génito-urinaire: varicocèle, hydropisie du testicule, hernie inguinale. Avec le développement de la maladie, le kyste augmente de taille et commence à interférer avec les mouvements et la marche.

Le processus peut être accompagné d'une sensation de lourdeur, de plénitude, de douleur dans le scrotum et le bas-ventre, de troubles intestinaux, d'une croissance accrue des cheveux dans la région génitale. À la palpation de la zone touchée, vous pouvez sentir un joint dans le testicule. La complication la plus grave est l'infertilité causée par la compression d'une cavité enflée du cordon spermatique.

La spermatocèle peut être causée par un traumatisme, une prédisposition génétique, l'abus de drogues ou une infection de la région génito-urinaire. Les hommes d'âge moyen et plus âgés sont prédisposés à la maladie, elle survient souvent simultanément avec d'autres pathologies des organes pelviens.

Un petit kyste du cordon spermatique ne nécessite pas de traitement, car il n'interfère pas avec le patient. Après avoir détecté un néoplasme, le médecin effectue une série d'études et fixe la taille de la cavité.

À l'avenir, il contrôle le développement de la spermatocèle et si aucune augmentation n'est détectée, il ne prescrit pas de traitement spécial.

Dans certains cas, le kyste diminue spontanément, voire disparaît.. La peur de la renaissance n'en vaut pas la peine, les formations kystiques n'ont rien à voir avec le cancer.

Un néoplasme envahi peut provoquer une gêne, en outre, un scrotum élargi n'a pas l'air très agréable sur le plan esthétique. Dans ce cas, une décision peut être prise concernant la chirurgie, le traitement mini-invasif ou d'autres méthodes d'exposition à la spermatocèle.

Fonctionnement du kyste du cordon spermatique

Les urologues considèrent que la pharmacothérapie est inefficace.

Les méthodes suivantes sont possibles pour éliminer le kyste:

  • chirurgie de la spermatocèle à l'aide d'un scalpel ou d'un laser classique,
  • intervention laparoscopique,
  • sclérothérapie
  • traitement avec des remèdes populaires.

La chirurgie est le remède le plus radical recommandé pour les gros kystes.. Il montre de bons résultats chez les hommes en âge de procréer, mais nécessite les compétences d'un chirurgien. Elle est réalisée dans un hôpital sous anesthésie générale.

Lors de l'opération sur le scrotum, une incision est pratiquée le long de la suture longitudinale, puis le kyste est complètement retiré sans affecter la membrane charnue. La plaie est cautérisée, une double couture en catgut est réalisée.

Un pansement stérile est appliqué sur le dessus. Dans les 2-3 jours, le patient observe le repos au lit, puis il est libéré.

La période de récupération dure 2 à 3 semaines, période pendant laquelle le patient doit suivre un régime, éviter un effort excessif, ne pas visiter les bains et ne pas avoir de relations sexuelles..

La chirurgie laparoscopique est réalisée à l'aide d'un tube spécial équipé d'un système de miroir. Après une petite incision, il est inséré dans le scrotum, la surface du kyste est ouverte, le liquide est retiré, puis les parois du néoplasme sont excisées.

La procédure est réalisée sous anesthésie locale, la période de récupération prend plusieurs jours.. Après une semaine, le patient visite un urologue, à l'avenir, vous devrez être observé tous les six mois.

L'ablation du kyste spermatique par sclérothérapie est prescrite pour les hommes plus âgés et les personnes ayant des problèmes de coagulation sanguine. Contre-indiqué chez les patients qui souhaitent avoir des enfants et les patients à haut risque de thrombose.

La procédure est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale. Tout d'abord, à l'aide d'une aiguille, le liquide accumulé dans la cavité est éliminé. Ensuite, un agent de collage est injecté dans le kyste, après 2-3 heures, le patient rentre chez lui.

Parmi les recettes les plus populaires figurent les infusions d'eau de sauge, les graines de marronnier d'Inde, les racines d'oseille de cheval, les orties. 1 cuillère à soupe une cuillerée de matières premières est versée avec un verre d'eau bouillante, infusée sous le couvercle pendant 2-3 heures et filtrée.

L'infusion est divisée en 3 parties et bu avant les repas tout au long de la journée. La durée du traitement est de 7 à 10 jours.

Pour éliminer l'excès de liquide des cavités séminales aidera les compresses du trèfle. Une poignée d'herbes séchées ou fraîches est versée avec 1 litre d'eau bouillante et insiste sous un couvercle.

Après filtration dans une solution chaude, la gaze est humidifiée et appliquée sur le scrotum, recouverte d'un film plastique ou de papier ciré. La procédure dure 30 minutes, vous devez le faire quotidiennement pendant 2 à 4 semaines.

Qu'est-ce que le sperme dangereux?

Kyste de l'épididyme, se produit lorsqu'il y a une violation de la décharge de liquide séminal et peut entraîner de graves complications. Parmi les complications les plus dangereuses, on distingue la rupture et la suppuration du kyste. Avec l'ignorance prolongée de cette condition, le kyste augmente de taille. Une blessure accidentelle peut entraîner la rupture de la membrane kystique et une orchite. Le kyste séminal peut éclater, puis son contenu s'écoule dans la cavité du scrotum. Il y a un gonflement, une douleur, de la fièvre. Lorsqu'une infection est attachée, la situation devient critique. L'inflammation passe à un autre testicule, provoquant une orchite bilatérale, entraînant une altération de la fonction sexuelle et de l'infertilité.

La suppuration du liquide à l'intérieur du kyste est également dangereuse. Le patient a de la fièvre, de la douleur et un gonflement du scrotum. Sans traitement, un kyste purulent conduit également à l'infertilité et peut provoquer une intoxication sanguine.

Symptômes de la maladie

Le tableau clinique de la spermatocèle est rare et peu spécifique, car la maladie est souvent asymptomatique. Parmi les signes les plus caractéristiques du développement des spermatozoïdes figurent:

  • une augmentation progressive de la taille du scrotum,
  • douleur génitale irradiant vers les tissus mous des cuisses,
  • hyperémie tissulaire et œdème scrotal,
  • douleur au repos et à la palpation,
  • faiblesse générale, syndrome d'intoxication légère et fièvre.

Les petits kystes sont asymptomatiques et ne conduisent pas à l'infertilité, détectée par hasard lors d'un examen médical.

Les patients découvrent souvent eux-mêmes de grandes formations kystiques. La spermatocèle au toucher ressemble à une tumeur ou un œdème sous la forme d'un œuf, à l'intérieur duquel se trouve un liquide. De plus en plus, les kystes compressent les organes adjacents, provoquant de la douleur et entraînant une altération de la fonction sexuelle. La douleur est aggravée par l'excitation sexuelle, une longue position assise, un effort physique et une marche prolongée.

Diagnostic de la spermatocèle

Le diagnostic est posé par un andrologue ou urologue spécialiste, en effectuant les mesures diagnostiques suivantes:

  • Collecte et analyse de l'histoire. La visite chez le médecin commence par une conversation au cours de laquelle le patient doit décrire son état, ses plaintes et ses symptômes caractéristiques aussi clairement et franchement que possible. Le cas échéant, vous devez également informer votre médecin des problèmes sexuels.
  • Inspection visuelle du scrotum . Cette étape de diagnostic vous permet de détecter un changement dans les contours naturels du scrotum, éventuellement sa forme, l'apparition de signes d'éducation complémentaire.
  • Palpation du scrotum . À la palpation, une formation supplémentaire élastique indolore ou douloureuse, étroitement adjacente au testicule, est déterminée.
  • Numération globulaire complète (KLA) - selon les résultats d'une étude en laboratoire du sang du patient, une réaction inflammatoire au stade aigu est déterminée
  • Diaphanoscopie - cette méthode implique la transmission de tissus à travers la lumière transmise. Le kyste ressemble à une formation transparente de couleur jaune clair, transmettant complètement les rayons lumineux,
  • Scrotum à ultrasons - une méthode importante utilisée à toutes les étapes du diagnostic et du traitement de la spermatocèle, ainsi que pour évaluer la dynamique du processus de traitement. Une échographie du scrotum vous permet de voir une formation homogène qui a une paroi mince avec des contours réguliers et clairs.

Après avoir examiné et déterminé la taille de l'enseignement, la question de l'opportunité de son retrait est tranchée.

Traitement de la spermatocèle

Dans tous les cas, une consultation avec un urologue, andrologue est nécessaire. Souvent pendant le traitement initial, l'absence de plaintes et la quantité insignifiante de spermatocèle, le médecin se limite à une prise en charge en attendant et, si nécessaire, recourt à une thérapie conservatrice utilisant des analgésiques et des anti-inflammatoires. Dans ce cas, une observation régulière est indiquée.

Avec la progression du processus, une augmentation de la taille du kyste et de son inflammation, un traitement microchirurgical est indiqué - spermatocélectomie (sous anesthésie locale) ou aspiration du contenu du kyste avec aspiration et sclérothérapie ultérieures. Les technologies modernes permettent une spermatocélectomie sous anesthésie locale avec un traumatisme tissulaire minimal. La spermatocélectomie est réalisée en ambulatoire et ne nécessite pas d'hospitalisation du patient. L'intervention est réalisée par une méthode microchirurgicale utilisant l'optique. Après la chirurgie, il n'y a ni cicatrices ni cicatrices.

Sur la face avant du scrotum, une petite incision est pratiquée à travers laquelle le testicule est libéré du kyste, le retirant avec la membrane. L'enseignement à distance est étudié pour exclure un processus malin. Après l'intervention, la peau est suturée, un bandage est appliqué. Pour réduire l'enflure, le scrotum est soutenu à l'aide d'une suspension. Les tissus environnants pendant la chirurgie ne sont pas endommagés et ne sont pratiquement pas affectés.Par conséquent, l'intervention n'affecte pas la fonction sexuelle et ne peut pas perturber quelque chose dans le corps.

En général, le pronostic du traitement par la spermatocèle est jugé favorable, car avec une thérapie appropriée, la fonction reproductrice altérée et l'activité sexuelle de l'organe sont entièrement restaurées. Dans certains cas, la maladie réapparaît après le traitement.Par conséquent, pour les hommes en âge de procréer, il existe des limitations, par exemple la sclérothérapie, dont la pertinence n'est déterminée que par un urologue, en tenant compte de nombreux facteurs. Ainsi, le problème de cette maladie est tout à fait pertinent, mais facilement résolu et nécessite des conseils spécialisés.

Foire aux questions sur le traitement de la spermatocèle

Les hommes qui ont dû faire face à cette maladie posent au médecin un grand nombre de questions et d'éclaircissements. Les spécialistes de la clinique Diana sont prêts à répondre aux plus courants d'entre eux:

Est-il possible de guérir la spermatocèle avec des pilules?

Malheureusement, les médicaments pour dissoudre la membrane kystique et éliminer le liquide et les kystes n'ont pas encore été inventés. Les médicaments utilisés pour le traitement sont symptomatiques. Ils améliorent l'état du patient, mais ne soulagent pas la maladie.

Dois-je subir une opération si rien ne me fait mal?

Si l'éducation n'interfère pas, ne grandit pas et ne cause pas l'infertilité, il n'est pas nécessaire de la supprimer. Il suffit juste d'être régulièrement observé par un urologue. Cependant, il existe un certain risque - si, en raison d'un traumatisme ou d'une surcharge, la membrane kystique éclate, le traitement sera beaucoup plus grave que la simple spermatocélectomie.

Est-il possible de ne pas couper, mais de percer un kyste pour que son contenu s'écoule?

Si vous n'enlevez pas la membrane kystique, la probabilité que la formation réapparaisse est très élevée. Cette méthode est utilisée en cas d'indication chirurgicale et si le kyste a atteint une très grande taille. Le contenu de la spermatocèle est pompé et une solution sclérosante est injectée dans sa cavité, à partir de laquelle les parois des kystes se collent. Cette méthode est dangereuse lorsque le médicament pénètre dans l'appendice, ce qui conduit à l'infertilité. Cette méthode est rarement utilisée et uniquement chez les hommes qui ne prévoient pas d'avoir d'enfants à l'avenir.

Est-il possible de savoir d'où vient le spermatozoïde?

Après l'opération, le contenu du kyste est soumis à l'analyse. S'il n'y a pas de spermatozoïdes dans le liquide accumulé, le patient a eu un kyste depuis la naissance, et s'ils sont trouvés, le néoplasme est apparu à l'âge adulte en raison d'un traumatisme ou d'une inflammation.

Y a-t-il des contre-indications à la chirurgie?

Oui Une opération ne peut pas être effectuée si un patient présente des troubles hémorragiques graves et des maladies concomitantes sévères.

Y a-t-il des restrictions après la chirurgie?

Dans la période postopératoire, l'activité physique est limitée et la vie sexuelle n'est pas autorisée jusqu'à ce que la suture soit complètement guérie. Pendant cette période, il n'est pas souhaitable de conduire pendant une longue période, de prendre un bain chaud pendant une semaine, de visiter un bain et un sauna et de nager dans des plans d'eau.

En raison du niveau élevé de développement de la médecine moderne, les spermatozoïdes ne devraient pas ressembler à une phrase pour un homme. Après l'opération, la douleur et la congestion disparaissent, ce qui a un effet positif sur la fonction sexuelle et les indices de spermogramme. La chirurgie elle-même ne doit pas être considérée comme une opération grave, car elle n'est pas accompagnée de complications et de conséquences désagréables.

Si vous trouvez une erreur, veuillez sélectionner un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée

Qu'est-ce qu'un kyste du cordon spermatique?

Le kyste spermatique est une masse remplie de liquide située dans le scrotum autour du testicule. Le kyste a une forme sphérique et est entouré d'une coquille dense.

Le liquide dont le kyste est rempli est un mélange de spermatozoïdes et de spermatocytes. L'éducation peut aller de quelques millimètres à plusieurs centimètres. La pathologie porte également le nom de spermatocèle.

Antécédents médicaux

Les cellules du système auto-reproducteur sécrètent un secret qui contribue à la maturation normale des spermatozoïdes. Pour une raison quelconque, les canaux des glandes sont bloqués, ce qui conduit à l'accumulation de liquide autour duquel un kyste se forme. La taille du kyste peut augmenter. Parfois, un kyste de petite taille se dissout et disparaît.

Le kyste du cordon spermatique peut être une maladie congénitale lorsque des signes de formation de kystes se forment dans l'utérus, ou acquis lorsque diverses causes dues à des fonctions vitales contribuent à la maladie.

Prévalence et pertinence

La spermatocèle est une maladie assez courante. Souvent, une formation de petite taille se dissout d'elle-même. Mais si le kyste grossit et atteint la taille de plus d'un centimètre, une correction chirurgicale de cette maladie est nécessaire.

En règle générale, un kyste est indolore et n'affecte pas la fonction reproductrice et la vie sexuelle d'un homme. Si l'élargissement du kyste ne se produit pas, il n'est pas nécessaire de le retirer de manière opérationnelle: il suffit d'être examiné régulièrement par un urologue.

Habituellement, la pathologie s'étend au cordon spermatique gauche, mais il y a des cas de formation de lésions bilatérales des kystes de l'épididyme. Dans ce cas, avec une augmentation de l'éducation, il existe un risque d'obstruction des conduits, conduisant à l'infertilité.

Facteurs de risque

Le risque de formation de kyste spermatique se produit dans les cas suivants:

  • ablation chirurgicale des kystes précédemment formés,
  • hypothermie et inflammation fréquentes de la région génitale (en particulier le scrotum),
  • santé irresponsable: négligence de l'auto-examen dans le scrotum,
  • la présence d'opérations sur le scrotum,
  • blessure testiculaire
  • prédisposition génétique au développement de la maladie.

Vidéo: "Kyste de l'épididyme"

Causes et conséquences

Selon l'origine (nature congénitale ou acquise de la maladie), un kyste du cordon spermatique chez l'homme peut survenir en raison de:

  • violations du développement du système reproducteur de l'embryon pendant la période de gestation par la mère (peuvent se produire en raison d'un traumatisme à l'abdomen de la mère pendant la grossesse ou avec une expulsion précoce du fœtus, une naissance précoce (prématurée)),
  • blessures (cicatrices après blessures) des organes génitaux,
  • stase veineuse dans la région inguinale,
  • maladies inflammatoires des organes génitaux (y compris épididymite),
  • la présence ou le transfert de maladies sexuellement transmissibles et d'autres maladies sexuellement transmissibles,
  • changements dans la sécrétion des gonades au cours de la période de 40 à 50 ans.

En cas de kyste du cordon spermatique, une suppuration ou une rupture du kyste séminal peut survenir. Le liquide se déverse dans le scrotum et l'inflammation des vésicules séminales se forme. Dans ce cas, les appendices et le testicule sont impliqués dans le processus, ce qui entraîne de la fièvre, des douleurs éclatantes dans le scrotum, un gonflement.

L'enflure et l'inflammation peuvent se propager au deuxième testicule. Dans ce cas, le stade avancé de l'inflammation peut conduire à l'infertilité.

Vidéo: "Blocus du cordon spermatique"

Symptômes et méthodes de diagnostic

Souvent, la maladie est asymptomatique. La sensation de formation lors de la palpation de la zone testiculaire aide à la déterminer: il y a une sensation d'avoir une petite boule dans le scrotum.

Si le kyste du cordon spermatique se développe, il serre les vaisseaux, les fibres nerveuses, ce qui entraîne des douleurs et d'autres symptômes:

  • douleur abdominale mineure,
  • douleur pendant les rapports sexuels,
  • ballonnements,
  • augmenter la croissance des cheveux sur le corps et le visage. Cela est dû au développement de l'hirsutisme,
  • l'apparition de nausées et de fièvre. Cela se produit en raison de la torsion du kyste ou de la formation de ruptures de kyste,
  • miction douloureuse, fréquente et aiguë. Elle se produit en raison de la compression de la zone kystique de la vessie.

Important! En cas de gêne dans la région génitale ou de présence de symptômes de la maladie, vous devez immédiatement contacter un spécialiste.

Le médecin diagnostiquera et prescrira un traitement en fonction de la maladie.

Diagnostic du kyste du cordon spermatique

Le diagnostic est effectué en utilisant:

  • palpation des testicules par le médecin. Le médecin détermine ainsi la présence d'un kyste dans la partie supérieure du scrotum,
  • examen échographique du scrotum. Il détermine avec précision la taille du kyste, son emplacement,
  • diaphanoscopie (scans scrotaux du fleuriste cystoscope). Détermine la formation ou son absence dans la cavité du scrotum par la lumière tissulaire,
  • IRM Définition d'un kyste en présence d'une tumeur maligne.

Important! La spermatocèle est souvent confondue avec une hernie inguinale. Pour éviter un diagnostic erroné, vous devez examiner attentivement les procédures de diagnostic.

Pour déterminer avec précision la nature de la maladie, il est également nécessaire de passer les tests suivants:

  • analyse d'urine
  • analyse d'urine pour les bactéries,
  • écouvillon urétral
  • test sanguin pour la syphilis, l'infection à VIH, l'hépatite B, l'hépatite C.

Les résultats des tests et les données d'autres études aideront à déterminer la nature de la maladie.

Les préparatifs

L'utilisation de médicaments est conseillée pour les syndromes douloureux et les manifestations inflammatoires des maladies. Souvent utilisé des anti-inflammatoires et des analgésiques. Mais les médicaments ne sont pas capables de guérir complètement un kyste, mais d'éliminer uniquement les symptômes douloureux. Le traitement médicamenteux est temporaire.

Types et causes de pathologie

Il existe deux types de kystes du canal séminal. La raison de son apparition dépendra du type auquel il appartient. La pathologie congénitale est associée à des troubles qui surviennent au cours du développement embryonnaire. Son apparition peut être due à une malformation de l'urètre ou d'autres organes internes.

Funiculaire - pathologie du cordon spermatique.

Un risque accru de développer des phoques chez les nourrissons fait référence à des blessures mécaniques. Un nouveau-né devra faire face à un néoplasme si, pendant la période de portage de l'enfant, la femme frappée à l'estomac, interrompait artificiellement la grossesse, avait eu des fausses couches ou des naissances prématurées. Dans ce cas, la cavité apparaît lors de la descente des testicules dans le scrotum.

Le deuxième groupe de causes de pathologie est acquis. Les facteurs de risque peuvent provoquer l'apparition d'un tubercule de semence:

Le résultat de blessures mécaniques et de coups dans la région de l'aine.

  • maladies infectieuses du soufre génito-urinaire (chronique),
  • blessures mécaniques, choc au scrotum,
  • processus inflammatoires dans le domaine des organes pelviens, des organes génitaux externes,
  • auparavant, le patient avait déjà subi une intervention chirurgicale pour enlever des néoplasmes et des cicatrices se sont formées dans la zone des testicules,
  • l'homme (ou l'enfant) a souvent froid. Il est dangereux de geler les organes génitaux externes,
  • une prédisposition génétique à l'apparition de tumeurs bénignes joue un rôle,
  • une stase veineuse se produit dans la région de l'aine,
  • un homme avait auparavant une maladie qui se transmet par contact sexuel,
  • après 40 ans, la sécrétion des glandes sexuelles change. Dans ce cas, le fluide peut s'épaissir, pire se séparer, en raison duquel il remplit la cavité.

Funiculaire chez les enfants

Les kystes du cordon spermatique chez un nouveau-né sont congénitaux. Lorsque les testicules descendent le long du canal inguinal, l'appendice du péritoine descend également vers le bas. Si le processus se déroule comme il se doit, au moment de la naissance ou dans les premiers mois de la vie du bébé, la partie de connexion se développe et ne relie plus les testicules au péritoine.

Souvent, la tumeur disparaît spontanément et ne nécessite aucun traitement.

En présence de facteurs de risque, ce mécanisme est violé et le bébé présente une pathologie du cordon spermatique (gauche ou droite). Avec ce diagnostic, les médecins ont tendance à attendre et à voir l'attitude. Souvent, un tel néoplasme disparaît spontanément et ne nécessite pas de traitement. Dans ce cas, un an ou deux après la naissance de la tumeur, la tumeur disparaîtra.

Si cela ne se produit pas et que le sceau constitue une menace pour la vie ou la santé de l'enfant, le médecin décide de la nomination d'une intervention chirurgicale. C'est le seul moyen de retirer la capsule kystique et de prévenir les rechutes. Chez les enfants, ils essaient de ne pas prescrire d'opération avant 2 ans, sauf indication particulière.

Complications

S'il n'est pas traité, le développement de la formation de kystes peut entraîner des conséquences dangereuses. Les complications potentielles comprennent:

  • rupture spontanée des coquilles. Cela se produit souvent lors d'un impact dans le scrotum. Cela conduit au fait que le contenu pénètre dans les tissus sains et que l'intoxication se développe,
  • infection ou suppuration de la capsule. La mise au point de l'inflammation entraîne de la fièvre, une mauvaise santé, augmente le risque de rupture des membranes,
  • les cas négligés provoquent des processus irréversibles qui provoquent l'infertilité masculine.

Méthodes de traitement

Ce type de tumeur bénigne ne peut être complètement guéri que par la chirurgie. Pour ce faire, utilisez l'une des méthodes les moins traumatisantes. Mais les gros épaississements nécessitent une chirurgie abdominale, la période de récupération après laquelle dure assez longtemps.

Le médecin prescrit des médicaments si un foyer inflammatoire est détecté ou si des symptômes désagréables doivent être éliminés. De plus, des médicaments sont nécessaires pendant la période de rééducation après l'ablation chirurgicale de la capsule.

Chirurgie

Le seul traitement correct est la chirurgie pour enlever le kyste du cordon spermatique. Il est prescrit dans les cas où la cavité a déjà dépassé 2 à 3 cm de diamètre, avec des complications concomitantes et un risque d'infertilité.

L'opération est réalisée avec une grande quantité d'éducation et à risque d'infertilité.

Si le néoplasme a été détecté à un stade précoce, des méthodes d'intervention mini-invasives sont utilisées. La laparoscopie consiste à faire des incisions ponctuelles à travers lesquelles la capsule avec son contenu est retirée. Ce type de manipulation est utilisé pour les petites tumeurs. Après la procédure, le patient récupère rapidement et peut bientôt quitter l'hôpital.

Lorsque le kyste a considérablement augmenté en taille, une chirurgie abdominale classique utilisant un scalpel sera nécessaire. Le processus de guérison va ralentir, le patient devra donc rester dans un établissement médical. Sous la supervision de médecins, il prendra les médicaments prescrits.

Toute intervention chirurgicale dans le scrotum implique l'utilisation d'une anesthésie.

Traitement avec des remèdes populaires

Les médecins avertissent les hommes qui soupçonnent un kyste en eux-mêmes qu'ils ne peuvent pas utiliser de méthodes alternatives dans son traitement. Ce type de tumeur bénigne ne se prête pas à une thérapie alternative. Elle ne peut que faire du mal. Si quelqu'un vous recommande d'utiliser des ordonnances non standard, ne le faites pas sans avis médical.

Le médecin vous dira certainement que les méthodes alternatives n'aident pas à ce diagnostic, mais l'aggravent. Comme dans la plupart des cas, les recettes ont un effet mécanique sur la région inguinale, elles sont contre-indiquées. Toute pression sur cette zone provoquera une rupture spontanée des coquilles. Et cela, à son tour, conduira à l'apparition d'un foyer d'inflammation, de septicémie, de péritonite.

Régime

Le funiculaire n'est pas en soi un régime spécial. Cependant, après la chirurgie, vous devez suivre les règles nutritionnelles développées par le médecin traitant. Le plus souvent, les principes concernent la séparation fractionnée des aliments en plusieurs repas par jour. De plus, vous ne devez manger que des produits autorisés, dont la liste est négociée individuellement.

L'alcool et la restauration rapide sont strictement interdits.

Pendant la période de récupération, vous ne pouvez pas boire de boissons alcoolisées ni de plats dangereux. De plus, les patients présentent une restriction de l'activité physique. Dans les premiers jours après la chirurgie, il y a un risque de divergence des coutures, vous ne pouvez donc pas soulever de poids ou surcharger d'une autre manière. Une guérison réussie nécessite moins de charge de travail dans les semaines suivantes.

Période de récupération

Immédiatement après la fin de la chirurgie, du froid est appliqué sur la région inguinale. Cela aide à réduire le gonflement des tissus, réduit les manifestations désagréables.

L'activité physique n'est pas autorisée dans les premiers jours, et à l'avenir, les charges ne peuvent pas être démarrées immédiatement. Attendez que votre professionnel de la santé l'autorise. Pendant la période de rééducation, vous devez également utiliser des maillots de bain élastiques.

Ils ne permettront pas aux coutures de se disperser et aideront à récupérer plus rapidement.

Prévision

Un petit kyste du cordon spermatique se résout parfois spontanément. Cela se produit principalement avec une tumeur de type congénital. Dans d'autres cas, le funiculaire nécessite une ablation chirurgicale. Si l'opération a été réalisée alors que le kyste a encore légèrement augmenté de taille, le pronostic est très favorable.

Avec un traitement rapide de la pathologie, le pronostic est favorable.

Après la procédure, le patient est tenu de se conformer à la prescription du médecin pour exclure les complications. Sinon, il existe un risque d'hémorragie, de divergence des sutures, ainsi que de suppuration des tissus et d'infection.

Si vous ne suivez pas les instructions, une épaisse cicatrice peut se former au niveau de la couture. Cela, à son tour, augmente le risque de réémergence du kyste. De plus, cette complication provoque une violation de l'écoulement du liquide séminal.

Et c'est l'une des causes de l'infertilité.

En l'absence de complications et sous réserve d'une rééducation postopératoire appropriée, le patient rétablit pleinement la fonction sexuelle. Cela se produit dans 95% des cas.

La prévention

Les néoplasmes congénitaux sont presque impossibles à prévenir. Une femme enceinte doit éviter les blessures mécaniques à l'abdomen. Sur ce point, les mesures préventives prennent fin. Les kystes du cordon spermatique acquis chez les hommes peuvent être tentés de prévenir si les règles suivantes sont respectées:

Utilisez une contraception.

  • tous les contacts sexuels doivent être protégés. Les maladies sexuellement transmissibles provoquent un kyste
  • la zone du scrotum doit être protégée contre les blessures mécaniques, les chocs,
  • s'il y a des maladies du soufre génito-urinaire (par exemple infectieuses), elles doivent être guéries avant de devenir chroniques,
  • éviter l'hypothermie dans la région génitale,
  • consultez régulièrement votre médecin pour voir si vous avez un épaississement à un stade précoce.

Aux premiers symptômes d'un funiculaire, vous devez consulter un médecin pour clarifier le diagnostic. Un kyste constitue une menace potentielle pour la santé des hommes et provoque parfois l'infertilité. Pour éviter le développement de complications, la tumeur est enlevée chirurgicalement.

Le développement du kyste du cordon spermatique et ses conséquences

  • De plus, les conséquences de ces maladies peuvent être très graves pour la vie personnelle et la santé en général.
  • Par conséquent, il est très important de détecter la maladie en temps opportun, pour la guérir correctement.
  • Et si possible, avertissez et excluez la possibilité de son apparition.
  • L'une des maladies de la région génitale des hommes est développement du kyste du cordon spermatique.

Probabilité de rechute

La réapparition du kyste ou sa croissance soudaine est possible à la fois après un traitement conservateur et après une intervention chirurgicale. La plus efficace est l'opération classique, la probabilité de rechute n'est que de 6%.

La sclérothérapie montre moins de succès, les complications et le re-développement des kystes sont possibles dans 20% des cas. Si une rechute est détectée, une opération classique avec excision scrotale est recommandée.

Si le néoplasme est petit, il vaut mieux ne pas se précipiter avec des mesures radicales. Un kyste gênant ne nécessite pas de traitement et d'élimination.

Un petit kyste n'est pas nocif pour la santé, il ne dégénère jamais en tumeur maligne et l'ablation de la spermatocèle en elle-même n'est pas toujours requise.

Conclusion

Quelle que soit l'éducation: nature kystique, la formation de liquide dans la cavité du scrotum, il est nécessaire de consulter un urologue pour exclure le risque de complications de la maladie. Tout écart par rapport à la norme peut entraîner une infertilité, la survenue de tumeurs malignes, une diminution de la puissance et d'autres conséquences de maladies dans la région génitale masculine.

Traitement et conséquences du kyste du cordon spermatique chez les hommes

La spermatocèle ou kyste du cordon spermatique est un néoplasme bénin situé au-dessus du testicule, à l'intérieur duquel se trouvent des spermatozoïdes, des spermatocytes, du liquide séminal. Si le kyste est petit, la maladie est asymptomatique, mais lorsque la pression sur les vaisseaux se forme, des douleurs apparaissent dans le scrotum.

Description de la maladie

Souvent, la spermatocèle entraîne des conséquences telles que la suppuration, l'inflammation du kyste.

La spermatocèle est reconnue au toucher sous la forme d'une formation lisse, arrondie et élastique. Le contenu contient un liquide clair ou laiteux. La maladie est congénitale, acquise. Le plus souvent observé chez les garçons de 6 à 14 ans ou les hommes de 40 à 50 ans, lors de changements intenses des glandes sexuelles.

La pathologie du testicule est formée en raison de changements dans l'écoulement du liquide séminal de l'épididyme, ainsi que de son accumulation dans le canal de dérivation. Souvent, la spermatocèle entraîne des conséquences telles que la suppuration, l'inflammation du kyste.

La rupture du kyste, qui se produit lorsqu'il est blessé, est considérée comme assez dangereuse. Lorsque la rupture s'est produite dans des conditions stériles, le kyste se dissout et disparaît - c'est au mieux. Mais s'il y a beaucoup de contenu, le processus inflammatoire s'étend au testicule, aux appendices.

Le kyste peut être à droite ou à gauche du cordon spermatique.

Pour seulement 990 roubles, vous recevrez les derniers développements dans le domaine de la médecine! Avec lui, vous pouvez obtenir un plaisir sans précédent! Lire l'interview des couples ... >>

Kyste congénital

Il se forme même dans l'utérus avec une violation de l'embryogenèse, ici le processus vaginal du péritoine n'est pas complètement resserré. La forme congénitale est un kyste de diamètre jusqu'à 2 cm, à l'intérieur il y a un liquide incolore sans présence de spermatocytes, spermatozoïdes. Il ne bloque pas le passage du canal déférent et ne conduit pas à l'infertilité.

La maladie masculine est souvent observée chez les nouveau-nés ou à l'adolescence. Parfois, ces kystes ne se propagent pas et peuvent disparaître d'eux-mêmes.

Kyste acquis

Spermatocèle acquise la plus fréquemment observée. Il est formé en raison de dommages à l'écoulement des spermatozoïdes à travers les appendices. Les raisons du développement de ce formulaire peuvent être:

  • pathologies inflammatoires des testicules, des appendices,
  • Mature et adolescents
  • inflammation aiguë dans le testicule,
  • dommages aux organes génitaux, scrotum,
  • chirurgie testiculaire.

La rupture du kyste, qui se produit lorsqu'il est blessé, est considérée comme assez dangereuse. Lorsque la rupture s'est produite dans des conditions stériles, le kyste se dissout et disparaît - c'est au mieux.

La pathogenèse de la forme acquise est qu'un traumatisme (dommage) ou une inflammation transférée obscurcit le cours du canal déférent. Par conséquent, l'éjaculat s'accumule, formant un kyste, qui commence à augmenter progressivement. Ce kyste est multi-chambre, a un fluide trouble avec la présence de spermatocytes, spermatozoïdes.

Complications possibles

La maladie conduit souvent au processus inflammatoire du kyste et à la suppuration. Les causes sont l'infection et l'hypothermie. Le scrotum devient immédiatement plus gros, rougit et fait mal.

Pour améliorer efficacement la puissance, les experts conseillent cet outil particulier. Ce médicament:

  • Agit instantanément
  • Augmente la durée des rapports sexuels,
  • Avec une utilisation prolongée fournit une érection stable,
  • Il ne provoque pas d'allergies.

    Il n'a aucune contre-indication, l'efficacité et l'innocuité du médicament ont été prouvées par des études cliniques à l'Institut de recherche en urologie.

    Découvrez quel type de remède a sauvé des centaines de couples ... >>

    Une autre complication est la rupture du kyste (formé en raison de dommages, d'un choc). S'il n'y a pas de virus, de bactéries dans la zone de la blessure et qu'un peu de liquide avec un petit pourcentage de spermatozoïdes s'écoule, cela ne provoquera pas d'inflammation et pourra se résoudre. Sinon, diffusez l'inflammation du scrotum, du testicule.

    La grande spermatocèle serre les nerfs, les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne encore plus de douleur, un gonflement du pubis. Ensuite, vous avez besoin d'un traitement urgent du cordon spermatique.

    Spermcelectomie

    La méthode la plus courante est la spermcelectomie. La procédure est réalisée sous anesthésie locale à l'aide d'une loupe optique. Une incision est pratiquée et le kyste est excisé sans toucher le tissu du testicule avec l'appendice. Faites ensuite une analyse morphologique du contenu.

    Après la chirurgie, un homme doit porter une suspension de contention au moins 2 jours. Des compresses froides sont utilisées pour empêcher le gonflement et les hématomes d'apparaître. Cette procédure est un moyen garanti d'éliminer la maladie.

    Cependant, il arrive que le patient soit contre-indiqué en chirurgie. Ensuite, l'ablation du kyste du cordon spermatique est effectuée par les méthodes palliatives suivantes:

    • aspiration à l'aiguille (une ponction de la cavité est réalisée avec une aiguille spéciale),
    • sclérothérapie (élimination d'une certaine partie du contenu du kyste avec son remplacement ultérieur par une solution médicale).

    Sclérothérapie

    Le kyste du canal spermatique est retiré par sclérothérapie. Fondamentalement, cette procédure est prescrite pour les personnes âgées, ainsi que celles qui ont des troubles de la coagulation. Il ne doit pas être administré aux patients prévoyant d'avoir des enfants et des personnes à haut risque de thrombose.

    La manipulation se fait sous anesthésie locale en ambulatoire. Initialement, le fluide qui s'est accumulé dans la cavité est aspiré avec une aiguille. Ensuite, une propriété de collage est introduite dans le kyste, après 3 heures, vous pouvez déjà rentrer chez vous.

    Méthodes folkloriques

    Les méthodes alternatives ne doivent être utilisées que comme méthode auxiliaire de thérapie!

    Le kyste du cordon spermatique est favorablement traité avec des remèdes populaires. Cependant, dans ces cas, si le néoplasme n'augmente pas et ne dérange pas. La thérapie est réalisée avec des décoctions médicinales, des infusions. Ils produisent un écoulement de lymphe, réduisent l'enflure, renforcent les vaisseaux sanguins. Les plantes médicinales augmentent l'immunité, normalisent l'état général du patient.

    Les recettes les plus populaires sont:

    • infusion d'ortie, sauge, racine et graines d'oseille de cheval, tout cela est broyé, puis dans 1 cuillère à soupe. l les matières premières ajoutent 1 pile. eau bouillie, environ 3 heures.La perfusion doit être perfusée, souche, après quoi la composition résultante est divisée en 3 fois et consommée avant les repas tout au long de la journée,
    • les compresses du trèfle doux aideront à éliminer le liquide, une poignée d'herbe (sèche ou fraîche) est versée dans 1 litre d'eau chaude, insisté sous un couvercle, puis vous devez filtrer, tremper la gaze dans une solution chaude, la mettre sur le scrotum, effectuer la procédure pendant une demi-heure tous les jours pendant un mois,
    • vous pouvez préparer vous-même une pommade au jasmin, pour cela vous avez besoin de 50 g de fleurs de jasmin et 1 pile. l'huile d'olive, tout cela est mélangé et frotté dans un organe malade.

    Utilisez les recettes folkloriques avec prudence. Les lotions avec des plantes médicinales ne causent pas de dommages, mais parfois elles n'apportent pas de résultat positif. Et il arrive qu'ils aggravent même l'état du malade. Par conséquent, vous devez d'abord consulter un médecin avant de les utiliser.

    Kyste du cordon spermatique: signes et traitement

    Le kyste du cordon spermatique chez l'homme (funiculaire) est une maladie du système génito-urinaire avec des symptômes extrêmement rares. Dans la classification internationale des maladies (CIM 10), le code est attribué - N43.4.

    Elle survient chez les hommes de tout âge, jusqu'aux nourrissons. Les paramètres de la pathologie situés, en règle générale, dans le testicule gauche commencent par trois millimètres et se terminent par dix centimètres, ce qui, à son tour, peut être dangereux pour la santé.

    Une structure détaillée de la pathologie peut être trouvée sur la photo.

    Le kyste du cordon spermatique chez les enfants peut apparaître en raison d'une prolifération inappropriée du processus péritonéal traversant le canal inguinal, qui se transforme plus tard en cordon spermatique. Chez les nouveau-nés, cependant, une hydropisie du cordon spermatique, c'est-à-dire une accumulation pathologique de liquide, peut être observée.

    Un kyste du cordon spermatique chez un garçon est généralement détecté par échographie abdominale. Dans ce cas, il est fortement recommandé de ne pas laisser la maladie sans surveillance par des spécialistes qui, si nécessaire, prescrivent un traitement approprié.

    Variétés et causes

    La formation de kystes est le plus souvent observée chez les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an. Selon la méthode d'apparition, le funiculaire chez les garçons est de deux types:

    La formation congénitale apparaît avec une perturbation intra-utérine et une formation anormale du processus abdominal chez les nourrissons et les enfants jusqu'à un an, ce qui crée plusieurs sinus non interconnectés. À l'avenir, ces sinus du cordon spermatique droit ou gauche sont affectés par l'hydropisie. De plus, la maladie peut survenir en raison d'une naissance prématurée chez la mère du nouveau-né.

    Un kyste acquis peut survenir pour les raisons suivantes:

    • hypothermie
    • dommages au scrotum
    • inflammation
    • formation d'hydropisie.

    Dropsie du testicule ou de l'hydrocèle

    • Il y a un blocage par le cordon spermatique du mouvement des spermatozoïdes, qui s'accumulent en un seul endroit, étirant les parois du conduit, ce qui provoque la formation de kystes.
    • Avec les facteurs ci-dessus, il existe d'autres raisons pour l'apparition de la pathologie:
    • violation de l'écoulement du sang veineux,
    • la présence de maladies sexuellement transmissibles (MST),
    • dépendance génétique
    • la puberté
    • hernie inguinale
    • mauvaise hygiène personnelle
    • des vêtements serrés.

    Symptomatologie

    La symptomatologie de la maladie chez les garçons est mal exprimée, souvent elle ne peut être détectée qu'avec un examen échographique planifié (échographie) de la région inguinale.

    Chez les nourrissons, la présence d'un kyste dans le cordon spermatique peut être détectée par un pédiatre lors de l'examen d'un nouveau-né. Lors du sondage, la pathologie est similaire à une petite balle "roulante" dans l'aine.

    Habituellement, le néoplasme d'un enfant ne provoque aucun inconfort, cependant, sa croissance peut provoquer des symptômes tels que:

    • tirant des sensations dans l'aine,
    • croissance rapide des cheveux dans tout le corps,
    • fièvre et vomissements,
    • miction douloureuse.

    Danger

    Un kyste est un néoplasme bénin. Dans les pires cas et en l'absence de traitement, la maladie peut entraîner de graves complications, telles que:

    • insuffisance de développement, testicule droit ou gauche affecté,
    • hernie à l'aine,
    • infertilité
    • percée et libération de liquide accumulé dans les kystes, ce qui entraîne une inflammation.

    C'est en raison de la tendance du kyste à entraîner de graves conséquences qu'il est recommandé de prêter l'attention voulue à l'état de santé des nourrissons et des hommes adultes. Si les premiers signes apparaissent, consultez immédiatement un médecin. Plus le traitement commence tôt, plus il a de chances de passer sans complications dangereuses.

    Médecine populaire

    L'utilisation de la médecine traditionnelle n'est pas efficace et, à l'inverse, peut nuire à la santé de l'enfant. En plus des compresses et des onguents préparés par des artisans à domicile, certains peuvent appliquer un massage, ce qui peut provoquer une rupture de la formation kystique du cordon spermatique chez le bébé, puis des processus inflammatoires.

    Pour cette raison, il est fortement recommandé de ne pas utiliser les méthodes de médecine traditionnelle.

    Traitement médicamenteux

    Le traitement conservateur du funiculaire est basé sur l'utilisation régulière de médicaments visant à résoudre la formation. Les garçons se voient prescrire des médicaments pour rétrécir les vaisseaux sanguins, ce qui réduit le flux sanguin vers la zone kystique affectée.

    Avec un traitement conservateur, les experts recommandent:

    • apport de vitamines
    • passe-temps actif, à l'exclusion de l'haltérophilie,
    • porter des sous-vêtements amples.

    Puisqu'il est le plus souvent possible de déterminer un kyste uniquement lorsque des symptômes apparaissent, un traitement médicamenteux conçu pour débarrasser une pathologie aux premiers stades de son apparition est rarement utilisé.

    Chirurgie

    La suppression de l'éducation peut avoir lieu à la fois sous anesthésie et sous anesthésie générale. Le choix de l'une ou l'autre option dépend de l'état et de l'emplacement du kyste.

    L'opération elle-même se déroule dans l'ordre suivant:

    1. incision cutanée
    2. l'excision la plus précise des tissus sur la formation, car des dommages accidentels au canal séminal ou au testicule peuvent entraîner une hydropisie,
    3. rechercher la pathologie, en boucler la soie, enlever un kyste,
    4. piquer l'incision pour éviter les cicatrices, ce qui peut nuire à la santé.

    Une fois l'opération terminée, de la glace est appliquée sur la zone opérée, la tumeur retirée est envoyée pour analyse histologique afin de confirmer sa bénignité.

    Période de réhabilitation

    La rééducation après la chirurgie est très importante, les résultats de traitement négatifs doivent être évités. Les médecins font les recommandations suivantes:

    • passer beaucoup de temps allongé,
    • exclure l'activité physique,
    • Portez des sous-vêtements de soutien spéciaux
    • exclure la consommation d'alcool.

    Les conséquences du non-respect des recommandations sont extrêmement déplorables et consistent en l'apparition d'une hernie inguinale, qui nécessite une autre opération.

    Symptômes des kystes testiculaires

    Au premier stade de la maladie, un homme peut ne présenter aucun symptôme. Parfois, un kyste testiculaire chez l'homme est découvert tout à fait par accident lors d'un rendez-vous prévu avec un urologue. À une date ultérieure, lorsque le kyste s'agrandit et commence à exercer une pression sur le scrotum, les premiers signes d'anxiété peuvent apparaître.

    Les kystes testiculaires peuvent présenter les symptômes suivants:

    • douleur abdominale légère
    • ballonnements et sensation de satiété dans l'estomac,
    • la présence d'un testicule rond dans le testicule,
    • une augmentation significative du testicule affecté par le kyste, qui interfère avec le mouvement du patient,
    • augmentation de la croissance des cheveux sur les organes génitaux, le visage et le corps, en raison de l'hirsutisme,
    • l'infertilité (une complication possible des kystes sur les deux testicules).

    Causes des kystes testiculaires

    Les scientifiques ne parviennent toujours pas à s'entendre sur la principale raison de l'apparition des kystes testiculaires. Mais plusieurs facteurs peuvent déclencher le développement de la maladie, par exemple:

    • inflammation des organes génitaux masculins,
    • blessure testiculaire
    • âge de 40 à 60 ans,
    • maladie génétique entraînant la croissance de tumeurs dans diverses parties du corps,
    • contact avec des substances toxiques, etc.

    Diagnostic des kystes testiculaires

    Le diagnostic des kystes testiculaires est totalement inoffensif et indolore. La première méthode de diagnostic la plus abordable est examen physique, c'est-à-dire l'examen, la palpation et la palpation de l'organe, qui, combinés à la collecte d'anamnèse, donnent à l'urologue beaucoup d'informations sur la maladie.

    Les principales méthodes de diagnostic instrumentales sont diaphanoscopie et échographie (échographie) du scrotum.

    Diaphanoscopie réalisée dans une pièce sombre: le médecin utilisant une source lumineuse évalue le passage des rayons lumineux à travers le scrotum. S'il y a du liquide dans le kyste, la formation "brille" en rose.

    Cependant, récemment, l'échographie, par rapport à la diaphanoscopie, est considérée comme une méthode plus informative et précise qui vous permet de déterminer la taille et l'emplacement du kyste.

    L'imagerie par résonance magnétique (IRM) du bassin est également utilisée. Ce type d'étude fournit une image en couches des tissus et des organes et vous permet de caractériser plus précisément la "nature" de la tumeur.

    Le médecin peut soulever une question sur une biopsie testiculaire suivie d'histologie, ainsi que prescrire des tests sanguins pour les marqueurs tumoraux.

    Traitement du kyste testiculaire

    Le traitement le plus pratique pour les kystes testiculaires est la chirurgie. Il est prescrit si le kyste testiculaire a atteint une taille suffisamment grande ou s'il y en a plusieurs, si l'homme a commencé à ressentir une douleur suffisamment intense, s'il ne peut pas concevoir un enfant.

    Le traitement des kystes testiculaires implique l'ablation des kystes testiculaires ou l'utilisation de la sclérothérapie.

    Opération d'élimination du kyste testiculaire

    L'opération classique de type ouvert consiste à pratiquer une incision sur le scrotum et à retirer le kyste.

    Le chirurgien fait une incision le long de la suture longitudinale du scrotum ou le long de sa moitié. Le kyste du testicule est retiré très soigneusement afin de ne pas endommager la membrane charnue du scrotum. Le saignement s'arrête et la plaie est suturée avec 2-3 couches de sutures auto-absorbables. Ensuite, la peau est suturée avec les mêmes sutures, un pansement de gaze stérile est appliqué sur le scrotum, de la glace est appliquée et un pansement de soutien est mis. Cette opération est réalisée sous anesthésie.

    Immédiatement après la chirurgie, les médecins recommandent un régime doux. Pour éviter l'enflure, des packs de glace sont utilisés.2-3 jours après la chirurgie des kystes testiculaires, un homme peut reprendre une vie normale, mais dans les 2 semaines, l'exclusion de l'intimité et de l'activité physique est requise.

    Laparoscopie

    Laparoscopie considérée comme l'une des meilleures opérations d'élimination des kystes à invasion minimale. L'opération se déroule à l'aide de micro-encoches, dans lesquelles un laparoscope est inséré - un tube télescopique avec un système d'objectif, qui est fixé à la caméra vidéo. Le dioxyde de carbone est fourni à la cavité malade et la paroi de la cavité abdominale est élevée au-dessus des organes internes, ce qui permet d'obtenir une plus grande clarté de l'image. Grâce à la laparoscopie, la durée de l'opération est réduite et le risque de complications postopératoires est réduit.

    Les opérateurs du centre de contact vous fourniront les informations nécessaires sur toutes vos questions.

    Vous pouvez également utiliser les formulaires ci-dessous pour poser une question à notre spécialiste, prendre rendez-vous avec la clinique ou demander un rappel. Posez une question ou indiquez le problème avec lequel vous souhaitez nous contacter, et dans un proche avenir, nous vous contacterons pour clarifier les informations.

    Avant l'opération, vous devez avertir le patient de la possibilité d'infertilité. Le scrotum est rasé et traité avec une solution désinfectante. À la base du scrotum, une solution de lidocaïne à 1% est injectée dans le cordon spermatique.

    Avec la main gauche, ils tirent la peau du scrotum sur le testicule, ce dernier déplie le pôle supérieur vers l'avant. Une incision transversale est pratiquée directement au-dessus de la spermatocèle, en veillant à ne pas endommager sa fine membrane. Sans ouvrir la membrane vaginale, le testicule et son appendice se disloquent dans la plaie. Les pinces hémostatiques d'Alice sont appliquées sur les vaisseaux hémorragiques de la peau et de la membrane charnue, comme lors d'une intervention chirurgicale pour l'hydropisie (non représentée sur la figure).

    A et B. De manière terne et tranchante, un kyste aux parois bleuâtres minces est soigneusement sélectionné, en prenant soin de ne pas les endommager. À ce stade, il est conseillé d'utiliser des pinces courbes pour les artères. Tous les petits vaisseaux sont ligaturés ou coagulés. Il convient de rappeler que les spermatozoïdes sont généralement à plusieurs chambres. À ce stade, il est conseillé d'ouvrir la membrane vaginale et de manipuler l'intérieur du kyste.

    Commentaire de H. Nagler

    Les spermatocèles sont situées au-dessus de l'extrémité supérieure du testicule. À la palpation, elles sont définies comme des formations non testiculaires, bien qu'elles soient situées sous la membrane vaginale. Par conséquent, même si l'ablation du kyste commence à l'extérieur de la membrane vaginale, celle-ci, en règle générale, doit être ouverte. Je préfère le faire tout de suite. Après avoir ouvert la membrane vaginale, il est facile d'identifier le lieu de communication du kyste avec l'épididyme, moins souvent des complications iatrogènes se produisent.

    De plus, lors de l'utilisation de la technique décrite, il est plus facile de pénétrer dans le tissu transparent et sans vasculaire qui entoure la spermatocèle. La recherche de cette couche doit être effectuée très soigneusement. Le kyste a l'apparence d'une formation remplie de gélatine et est facilement séparé des tissus environnants, sans pratiquement endommager les vaisseaux. Le saignement est arrêté par électrocoagulation bipolaire. Le kyste est excisé progressivement, jusqu'à isolement complet. Une fine connexion avec l'épididyme est ligaturée avec 2 fils et coupée, après quoi le kyste est retiré sans s'ouvrir.

    À un jeune âge, lorsqu'un homme peut et veut avoir des enfants, l'opération est contre-indiquée, car même avec toutes les précautions, elle conduit souvent à une obstruction du canal déférent.

    Afin de minimiser la perte de fonction, les petites tumeurs du gland du pénis (stade T1 et T2) sont éliminées à l'aide d'un laser CO2 ou NdiYAG ou par chimio-destruction du chlorure de zinc par Mos. Avec les tumeurs du prépuce, la circoncision est autorisée, bien que dans certains cas, des rechutes soient observées après.

    Un stent urétéral interne est généralement installé pour drainer l'urine et comme cadre lors de la suture. L'endoprothèse doit avoir une surface lisse, être résistante à l'action de l'urine, ne pas provoquer d'incrustation de sel, il est souhaitable qu'elle soit radio-opaque. À la fois primaire et.

  • Laissez Vos Commentaires